Menu

Shiatsu et psychothérapie

“Le Shiatsu ouvre les portes du bien-être et nous aide à retrouver ce Souffle des Origines sans lequel il ne saurait y avoir d’éveil de la conscience et de voie de guérison possible.” (Shiki Shin Do)

Le shiatsu, une thérapie manuelle

Il permet de relier le corps et les aspects psychologiques. Il peut réduire la durée d’une psychothérapie, en permettant au patient d’accéder à des souvenirs traumatiques engrangés dans le corps.

Le shiatsu met le patient dans un léger état hypnotique induisant une profonde détente. Ce toucher énergétique active les mémoires cellulaires et permet la remontée de souvenirs enfouis. Le shiatsu, par le biais du corps, ouvre des portes verrouillées et permet de libérer des émotions bloquées. Ces expériences sensorielles ouvriront de nouveaux champs d’analyse lors des séances de psychothérapie.  

Dans les cas de traumatisme ou de maltraitance physique, les liens entre le corps (Jing) et l’esprit (Shen) sont fragilisés. Le patient se sent “déconnecté”, le shiatsu peut alors être d’une grande aide. Il existe notamment en shiatsu un protocole des “Shen et des Ling” qui aide à unifier le corps, l’esprit et l’âme. Ainsi le lien corps / esprit se répare et se réactive. Le patient expérimente un toucher réparateur (chaste), neutre, doux et à la fois puissant. Le shiatsu prend alors toute sa dimension d’Art du toucher, mélange subtile d’intuition, d’attention et d’intention bienveillantes. Une relation empathique s’instaure entre le patient et le praticien, la Rencontre Thérapeuthique a lieu, libérant les forces d’auto-guérison et de résilience du patient.